Défi de la Bastille
Parcours ouvert 2.1 km 260 m 0 m
Le défi trail est ouvert ! Rendez-vous Porte St Laurent au niveau du panneau trail pour le départ.
International
France
Ajouter une trace
Bureau d'Information Touristique Bastille
site

Le Bureau d'Information Touristique Bastille vous souhaite la bienvenue sur le Fort de la Bastille ! Retrouvez des conseils, des idées balades, de la documentation sur Grenoble et sa région ainsi que des souvenirs à emporter...
Bonne visite !

Période d'ouverture : Du 08/05 au 05/07/2021, tous les mercredis, samedis et dimanches de 12h à 18h30.

Du 06/07 au 31/08/2021, tous les jours de 12h à 18h30.

Du 01/09 au 30/09/2021, tous les mercredis, samedis et dimanches de 12h à 18h30.

Site web
Office de Tourisme Grenoble Alpes
site

L'Office de Tourisme Grenoble-Alpes vous accueille tous les jours et vous fait découvrir les richesses de ce territoire métropolitain niché au cœur des Alpes, entre massif de Chartreuse, sommets de Belledonne et plateau du Vercors.

Période d'ouverture : Du 01/07 au 31/08/2021
Ouverture le lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 10h à 19h. Le dimanche de 10h à 13h.
Jours fériés de 10h à 13h.
Accès : Tramway lignes A et B - Arrêt Hubert Dubedout-Maison du Tourisme.

Animaux en laisse autorisés Accessible en fauteuil roulant en autonomie
Site web
Musée Grenoblois des Sciences Médicales
site

Dédié à la conservation et la valorisation du patrimoine hospitalier, cet espace propose un regard sur l’histoire de la santé.
L'exposition temporaire : La pharmacie hospitalière de Grenoble à l’aube du XXe siècle.
Dédié à la conservation et la valorisation du patrimoine hospitalier, cet espace propose, à travers la présentation d’expositions temporaires et la création d’un fonds documentaire, un regard sur l’histoire de la santé.

La sauvegarde du patrimoine historique, entreprise par bon nombre d'hospitaliers avant même la création de l'association, et sa mise en valeur constituent un domaine dans lequel le CHU de Grenoble s'investit, ouvrant ainsi ses portes à la culture.

Un bâtiment chargé d'histoire a été mis à la disposition du Musée grenoblois des sciences médicales à l'hôpital Nord : il s'agit de l'ancienne chapelle des Tuberculeux, appelée aussi chapelle de l'Asile des Vieillards, du nom de l'ensemble pavillonnaire dans lequel elle se situe.

Aujourd'hui, la situation géographique et la thématique du musée des sciences médicales en font un lieu insolite au cœur de l'hôpital, un lieu autour duquel les idées de chacun se confrontent, les débats naissent.

Un des objectifs du CHU de Grenoble et une des missions du Musée des sciences médicales sont de montrer la richesse de l'hôpital, la grande diversité culturelle de cette institution, mais aussi de faire évoluer les mentalités et casser les idées reçues, faire de l'hôpital un lieu comme un autre.

Il s'agit, en somme de montrer ce qu'a été l'hôpital de Grenoble, ce qu'il est aujourd'hui, à la fois conforme à d'autres hôpitaux, et spécifique en raison de son implantation à Grenoble.

Période d'ouverture : Du 09/01 au 30/09, tous les mardis de 12h30 à 17h.

Tarifs : Gratuit
Accès : Transports en commun : tramway ligne B, arrêt Michallon

Site web
Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère
site

Le musée témoigne des événements de la Seconde Guerre mondiale à partir des faits et des vécus locaux pour éclairer l’Histoire et véhiculer les valeurs au nom desquelles des femmes et des hommes se sont battus.
Le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère est initié par des résistants, des déportés et des enseignants dans les années 1960. Devenu départemental en 1994, il a pour mission majeure d'intéresser les jeunes générations, de susciter leur curiosité et de provoquer leur réflexion. Précurseur, il reste résolument ancré dans son époque en interrogeant l’actualité des valeurs de la Résistance et celles des Droits de l’Homme à travers sa programmation et son travail historique et scientifique.

L’entrée en Résistance, les maquis, la répression et la Déportation, la restauration des valeurs de la République, sont abordés à travers une muséographie moderne.
Six thèmes ont principalement été développés :
- L'entrée en Résistance : moment déterminant pour Grenoble, peu de villes françaises font état d'un aussi large éventail de situations et groupes dans lesquels naît la Résistance.

- Les maquis et la place prépondérante qu'ils occupent dans l'Isère dès 1943: tous transitent par Grenoble, baptisée à ce titre "capitale des maquis".

- La situation des Juifs à Grenoble et en Isère, des années trente à l'occupation allemande.

- La répression qui frappe durement les responsables des principaux mouvements de la Résistance notamment à la fin de l'année 1943 (lors de la "Saint Barthélemy grenobloise") et la déportation.

- La Libération et le rôle du Comité Départemental de Libération Nationale né de la réunion "Monaco": les représentants de la Résistance décident d'unir leur action autour des valeurs républicaines.

- L'actualité des formes de résistances : aujourd’hui, les idéaux fascistes n'ont toujours pas disparus, plusieurs pays subissent toujours le joug des totalitarismes et des intégrismes.

Chronologique, le parcours de visite se décline sur les trois niveaux du Musée :
- Au rez-de-chaussée : première séquence consacrée à la naissance et au déroulement du conflit mondial vécus depuis Grenoble et l'Isère.
Événement marquant de cette période : la visite du Maréchal Pétain à Grenoble, le 19 mars 1941, un film vidéo amateur en retrace les moments phares.

- Au premier étage : Le visiteur est immergé dans plusieurs milieux au sein desquels a germé l'idée de la Résistance, six univers sont reconstitués: le visiteur traverse par exemple une ruelle de Grenoble, témoin de manifestations étudiantes et d'autres mouvements de jeunesse, la salle à manger de Marie Reynoard (responsable de la section iséroise "Combat"), le bureau de René Gosse, doyen de la Faculté des sciences de Grenoble (membre du Réseau "Marco Polo")... etc.
Le parcours continue avec une présentation des maquis de l'Isère sur une carte en relief où apparaissent, à la commande du visiteur, les maquis, les sabotages, les parachutages... etc.

- Au deuxième étage : Les événements tragiques qui marquent l'occupation allemande sont présentés : collaboration, sabotages, répression et déportation.
Un des moments forts du parcours : les portes des cellules aménagées par la Gestapo, dans l'immeuble du 28 cours Berriat à Grenoble, couvertes des inscriptions de ceux qui y furent enfermés.
Le parcours s'achève sur la Libération et la restauration des valeurs républicaines : un espace évoque l'actualité des valeurs de la Résistance au nom desquelles des peuples continuent aujourd'hui encore à se battre.

Au terme de trente années d'acquisitions et de dons, plus de cinq mille pièces composent la collection du Musée. Un fonds précieux par son ancienneté mais aussi par la représentativité et la qualité des documents : plus de quatre-vingt affiches, des dessins originaux, de nombreuses photographies, des imprimés (tracts, rapports, brochures), des titres de la presse régionale (dont certaines collections complètes comme pour "les Allobroges") et des objets (matériel de sabotage et de transmission, objets de la vie quotidienne sous l'occupation, etc.) Ce fonds a été complété à partir de 1990 par des archives sonores composées d'interviews d'une centaine d'anciens résistants et déportés. Dûment inventoriées dans le cadre d'un inventaire informatisé, cette collection a été déclarée d'intérêt public le 17 juin 1993 par le Conseil artistique de la Direction des Musées de France. Cette reconnaissance confère au Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère le statut de "Musée contrôlé" puis, celui de "Musée de France".

Période d'ouverture : Toute l'année
Ouverture le lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 18h. Le mardi de 13h30 à 18h. Le samedi et dimanche de 10h à 18h.
Fermetures exceptionnelles les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Tarifs : Gratuit. Une visite guidée gratuite est proposée le premier dimanche du mois à 14h30.
Accès : Transports en commun :
Tramway ligne A, arrêt Verdun-Préfecture
Tramway ligne C, arrêt Hôtel de ville
Bus, arrêt Mutualité

Animaux interditsAccessible en fauteuil roulant en autonomie
Site web
Musée de l'Ancien Évêché
site

Situé au cœur du centre historique de Grenoble, le musée est installé dans l’ancien palais des évêques. Il présente en son sous-sol des vestiges antiques. Deux expositions temporaires sont proposées chaque année aux visiteurs.
Construit au 13e siècle contre le rempart romain, l’édifice du musée, protégé au titre des Monuments historiques, est mis en valeur par des choix architecturaux qui marient harmonieusement les matériaux contemporains –béton, acier, verre- et les témoignages du passé –décors peints, blasons sculptés, architecture en pierre et en brique…

En sous-sol, le parcours de la visite conduit vers une découverte majeure : le baptistère de Grenoble daté des premiers temps chrétiens. Ses différents états retrouvés laissent deviner l’architecture du bâtiment (4e – 10e siècles) où était célébré le baptême des premiers chrétiens. Une plongée dans le “Grenoble antique et médiéval” pour s’approcher au plus près de ce trésor archéologique.

Dans les étages du palais devenu musée, l’exposition L’Isère en histoire retrace l’histoire des femmes et des hommes qui ont cultivé, exploité, aménagé et organisé ce territoire, l’Isère. La présentation, enrichie de mises en scène graphiques colorées, propose de précieux repères dans le temps, de la Préhistoire jusqu’aux périodes contemporaines. La visite débute par une rencontre avec le plus vieux fossile humain
trouvé dans notre région, et se termine 11000 ans plus tard par une chronique cinématographique projetée sur un mur d’images, qui pose un regard curieux sur des instants de vie en Isère au 20e siècle. Des outils d’aide à la visite sur tablettes tactiles offrent des découvertes interactives pour appréhender autrement les collections (français/anglais).

Espace de découverte patrimonial et archéologique, le jardin du musée donne à voir et à comprendre les édifices et les vestiges historiques situés en ces lieux. Il offre une nouvelle lisibilité patrimoniale qui enrichit la découverte du groupe évêché-cathédrale en témoignant de l’histoire de la ville et de la présence épiscopale en ces lieux, de l’Antiquité à nos jours.

Des expositions temporaires proposent chaque année de nouvelles découvertes autour des patrimoines de l’Isère et des Alpes.

Période d'ouverture : Toute l'année
Ouverture le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 18h. Le mercredi de 13h à 18h. Le samedi et dimanche de 11h à 18h.
Fermetures exceptionnelles les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Tarifs : Gratuit.
Tarif groupe à partir de 10 personnes.

Gratuit pour tous, tous les jours.
Accès : Tramway ligne B, arrêt Notre Dame Musée
Bus N°16, arrêt Notre-Dame Musée
A48 sortie Grenoble Bastille
A41 sortie Grenoble centre

Animaux interditsFamilles avec enfantsAccessible en fauteuil roulant en autonomie
Site web
Musée de Grenoble
site

Considéré, pour ses collections d’art ancien ou d’art du XXe siècle, comme un des plus prestigieux d’Europe, le musée parcourt l’histoire de la peinture occidentale du XIIIème siècle à nos jours et compte pour chaque période, des œuvres majeures.
Créé en 1798, le musée de Grenoble n’a cessé de s’enrichir pour présenter aujourd’hui aux visiteurs plus de 900 œuvres. Un ensemble unique, tant par ses collections d’art ancien que moderne et contemporain.

Une visite dans les collections du musée permet de parcourir l’histoire de la peinture occidentale du 13e au 21e siècle, avec, pour chaque période, des œuvres de premier plan : de grands chefs-d’œuvre de la peinture classique flamande, néerlandaise, italienne, espagnole ; l’une des plus riches collections en Europe du 20e siècle ; toutes les grandes tendances de l’art contemporain depuis 1945.

S’ajoute enfin à ces œuvres, un fonds d’antiquités égyptiennes étudié et documenté par Champollion, lors de ses séjours à Grenoble.

Expositions temporaires
Parallèlement aux espaces consacrés à la présentation des collections, 1000m2 sont réservés aux expositions temporaires. Ainsi, le musée a accueilli les œuvres d'artistes tels que Marc Chagall, Gaston Chaissac, Alberto Giacometti ou les plus grands noms de l'impressionnisme.

La Tour de l’Îsle, vestige du Moyen-âge, reliée au musée par une passerelle vitrée, a été aménagée en cabinet d’art graphique.

Période d'ouverture : Du 01/01 au 31/12
Ouverture le lundi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 10h à 18h30.
Fermé le mardi.
Fermetures exceptionnelles les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Tarifs : Plein tarif : 8 €
Tarif réduit : 5 €.


Tarif réduit: Familles nombreuses (cartes SNCF ou livret de famille), Cartes Alices, Savatou Isère, adhérents du Comité Social de la Ville de Grenoble, Sociétés d’Amis de musées, Grenoble City pass, Associations et partenaires conventionnés

Entrée gratuite :
Jeunes de moins de 26 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux (RSA, minimum vieillesse…), personnes en situation de handicap ou d’invalidité et 1 accompagnateur, anciens combattants, demandeurs d’asile, titulaires des cartes : ICOM / AICA / Presse / COMEX, Artistes sur présentation de la carte de la Maison des artistes (Paris ou Régions), Partenaires autorisés par convention avec la Ville de Grenoble (liste à l’accueil du musée)

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois et à l’occasion des événements locaux ou nationaux

Avec la carte d'abonnement, délivrée à l'accueil du musée, devenez un visiteur privilégié avec :
• Accès illimité aux collections permanentes et aux expositions temporaires
• Accès gratuits aux animations (visites guidées, visites en famille), sur réservation
• Invitation aux inaugurations, nocturnes et soirées exceptionnelles
• Toute l’actualité du musée en avant-première
Tarif : 18€ - Valable un an - Achat à l'accueil du musée.

Bons plans : Ce site fait partie de l'offre Grenoble Pass proposée par l'Office de Tourisme Grenoble-Alpes Métropole. Pour l'achat d'un pass 1, 2 ou 3 jours entrez gratuitement dans plus de 20 sites et bénéficiez de réductions dans plus de 30 sites et boutiques. Toutes les infos sur www.grenoblepass.com
Accès : Tramway ligne B, arrêt Notre-Dame Musée
Lignes 16 & 62 arrêt "Notre-Dame Musée"
Accès routier : A48, sortie Grenoble Bastille, A480 sortie Grenoble centre

Familles avec enfantsAccessible en fauteuil roulant en autonomie
Site web Balade en ville Grenoble
Muséum de Grenoble
site

Situé au cœur du jardin des plantes, le Muséum propose 2 800 m² d’exposition sur le patrimoine naturel.
Avec plus de trois millions de spécimens en réserves, une collection de minéralogie exceptionnelle, des dizaines de milliers de fossiles, d’insectes, d’oiseaux, un herbier unique pour la connaissance de la botanique il est un lieu incontournable pour la découverte de la nature, de la montagne et des sciences.

Edifié au 19e siècle dans l'écrin végétal du Jardin des plantes, le Muséum de Grenoble est aujourd'hui un espace de rencontre, d'accueil et de partage des connaissances des sciences de l'Homme, de la vie et de la Terre. Une expérience à vivre en famille !

Les collections du muséum sont régulièrement exploitées au cours d’expositions permanentes ou temporaires et sont déclinées dans une multitude d’animations : ateliers, films, conférences, débats…

Avec 6 salles accessibles, le Museum d’Histoire Naturelle de Grenoble est pour ses visiteurs un espace de conservation et de présentation du patrimoine naturel et un site remarquable de diffusion des connaissances scientifiques.

> La Montagne Vivante : véritable lieu de rencontre avec le milieu naturel et les espèces animales du monde alpin dont on explore la diversité, de diaporama en diaporama.
> Cristal Symphonie : cette caverne aux 13 facettes est une invitation à la curiosité et à l'émerveillement. Formes et couleurs insolites posent la question de la formation des minéraux.
> Atlas : ici, on peut tout à la fois voir, entendre et toucher ! C'est par son aspect ludique que cette salle entend éveiller la curiosité des enfants. Les nombreux jeux qui sont disposés devant les vitrines créent en effet une forte interactivité entre le très jeune public, les parents et les objets de musée.
> Genèse des Alpes : c'était comment avant les Alpes ? Cette salle d'exposition permet de situer et de comprendre la formation des Alpes dans la grande histoire de la Terre.
> Paroles de terre : l'histoire de la vie racontée par des fossiles exceptionnels.
> Jardin des Plantes : magnifique jardin composé d'arbres rares, de serres, de cours d'eau...

Période d'ouverture : Du 01/01 au 31/12
Ouverture le mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h15 à 12h et de 13h30 à 18h. Le samedi et dimanche de 14h à 18h.
Fermé le lundi.
Fermetures exceptionnelles les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Tarifs : Adulte : 5 €.


Abonnement annuel : 12€
Gratuit pour les moins de 26 ans, RMI, demandeur d'emploi, handicapé et accompagnateur et tout public le premier dimanche du mois.
Groupe à partir de 10 personnes sur réservation: visite guidée 3,00 € par personne (+ le droit d'entrée).

Bons plans : Ce site fait partie de l'offre Grenoble Pass proposée par l'Office de Tourisme Grenoble-Alpes Métropole. Pour l'achat d'un pass 1, 2 ou 3 jours entrez gratuitement dans plus de 20 sites et bénéficiez de réductions dans plus de 30 sites et boutiques. Toutes les infos sur www.grenoblepass.com
Accès : Transports en commun : tramway A, arrêt Verdun Préfecture ou tramway C, arrêt Hôtel-de-Ville
Bus ligne 15 arrêt Bir Hakeim

Familles avec enfantsAccessible en fauteuil roulant en autonomie
Site web
Musée Hébert
site

Labellisée "Maisons des illustres", la maison d’été d’Ernest Hébert (1817-1908) entourée de jardins, est un rare témoignage de maison d’artiste en Rhône-Alpes. Le bâtiment « De l’autre côté » expose des artistes contemporains.
La propriété dauphinoise du peintre Ernest Hébert offre la possibilité de retrouver l'atmosphère d'une maison d'artiste du XIXe siècle et de découvrir ses peintures : une présentation des collections et la révélation des fresques du XVIIe siècle.

Le peintre Ernest Hébert (1817-1908) se rendait souvent dans la maison familiale de la Tronche. Il y faisait étape au cours de ses voyages en Italie ou y passait quelques mois, généralement à la fin de l’été, sa saison préférée en Dauphiné. Achetée par sa mère en 1821, la propriété a été transformée en musée privé par la femme du peintre en 1934.

Le musée, à travers ses œuvres et celles de ses contemporains, retrace la carrière d’un peintre académique ayant traversé le XIXe siècle. Il présente, dans un parcours chronologique et thématique, l’œuvre d’Hébert, les peintures et les sculptures de ses amis ou de ses élèves. Sont abordés les années de formation, la vie de pensionnaire de la Villa Médicis, les séjours en Italie et les deux directorats, la carrière parisienne.

La présentation reconstitue l'atmosphère de vie du peintre, son mobilier et ses souvenirs (dont le salon de Laetitia Bonaparte restauré). Les fresques du XVIIe mises au jour au cours des travaux évoqueront l’histoire ancienne des lieux.

L’ensemble, auquel il faut ajouter les très beaux jardins, constitue un domaine de charme, un des rares témoignages de maison d’artistes en Rhône-Alpes.

Une galerie couverte nouvellement créée, facilite le passage entre le premier étage de la maison et le hall du musée ; la terrasse offre une vue magnifique sur les jardins et la chaîne de Belledonne.

Le musée Hébert a reçu en 2012 le label "Maison des illustres". Ce label est décerné aux lieux qui conservent et transmettent avec talent et originalité la mémoire des personnalités artistiques, scientifiques, politiques... qui les ont habitées.

Le bâtiment abritant les salles d’exposition temporaire récemment rénovées a été baptisé « De l’autre côté ». Il a été inauguré en 2012 avec une exposition de peintures et dessins de Tchuta Kimura (Japon 1917- 1987 France), suivie de nombreuses autres.

Période d'ouverture : Du 01/01 au 31/12 de 10h à 18h.
Fermé le mardi.
Fermetures exceptionnelles les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.
Ouvert jusqu'à 19 h les dimanches du 1er juin au 30 septembre.
Ouvert en soirée pour la Nuit européenne des musées et lors de certaines manifestations tardives.

Tarifs : Gratuit.
Tarif groupe à partir de 3 personnes.

Forfaits visites guidées* groupes : de 84 à 125 € pour les groupes d'adultes, et de 46 à 56 € pour les groupes scolaires.

* suivant la durée de la visite.
Accès : Transports en commun : tramway ligne B, arrêt La Tronche Hopital / Bus 13, arrêt Musée Hébert

Animaux interditsFamilles avec enfantsAccessible en fauteuil roulant en autonomie
Site web
Arhome, Musée de l'Innovation Industrielle
site

Le musée retrace l’histoire des établissements Raymond, inventeur du bouton pression à la fin du XIXe siècle, devenus une multinationale, aujourd’hui leader européen de la fixation automobile.
Au fil d’un parcours expérimental, novateur et ludique vous découvrirez une collection extraordinaire liée à la ganterie grenobloise puis au développement de l’automobile. .

L'entreprise A.Raymond (Raymond-Boutons, pour les grenoblois de souche !) est devenue un groupe international qui occupe la première place au monde sur certains des marchés de la fixation, notamment pour l'industrie automobile.

C'est ce moment de prospérité, et alors que plusieurs ateliers du cours Berriat vont être déplacés dans de nouvelles installations, qu'ont choisi ses dirigeants pour créer un musée d'entreprise.

Les techniciens du patrimoine, accoutumés à voir la demande patrimoniale se faire jour quand les entreprises ferment, sont tentés de saluer cette démarche, ce recours à l'histoire et au musée alors que la firme est en devenir !

Sur le site de fondation de l'entreprise, il y a 140 ans, par un premier A.Raymond (Albert-Pierre), ouvert sur le Cours Berriat naguère si animé lors des sorties d'usines, le nouveau musée s'offre sous une scénographie originale, qui laisse place à un parcours des sens (entendre, voir, sentir,...) et met en exergue l'histoire, à bien des égards originale, de l'entreprise familiale, toujours conduite par A.Raymond (aujourd'hui Antoine, succédant à Alain).

Une partie de la présentation est consacrée aux innovations industrielles qui ont conduit le groupe à s'assurer la domination sur sur son secteur d'activité, ainsi qu'aux productions les plus récentes.

Période d'ouverture : Du 01/09 au 30/06, le 1er mercredi et le 3ème mercredi du mois.
Fermetures exceptionnelles les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.
De 10h à 12h et de 14h à 18h.
Ouvert toute l’année pour les groupes sur réservation.

Tarifs : Entrée libre
Accès : Transports en commun : tramway ligne A, arrêt Berriat Magasin

Site web
Musée dauphinois
site

Installé dans un couvent du XVIIe siècle, ce musée alpin présente des expositions variées autour du patrimoine régional, d'hier à aujourd'hui, dont Gens de l'alpe, présentation de la vie rurale en montagne au XIXe siècle.
Créé en 1906 à l’initiative d’Hippolyte Müller, son premier conservateur, afin de «relier les premiers occupants d’un pays à ceux qui l’habitent encore», le Musée dauphinois est installé dans l’ancien couvent de Sainte-Marie-d’en-Haut.

Classé Monument historique, cet ensemble a été fondé au début du XVIIe siècle par saint François de Sales et sainte Jeanne de Chantal.

Après une histoire mouvementée, qui l’a vu successivement servir de prison, de pensionnat religieux, de caserne, puis de logement, le bâtiment a été restauré à la faveur des jeux olympiques de Grenoble en 1968.
Le Musée dauphinois y est inauguré à la même date par André Malraux.

Véritable musée régional de l’homme, le Musée dauphinois s’intéresse à tous les domaines et à toutes les disciplines du patrimoine de l’ancienne province du Dauphiné et, plus largement, des Alpes françaises : archéologie préhistorique et historique, histoire, ethnologie, patrimoine industriel, arts décoratifs régionaux.

A l’exception de Gens de l'Alpe, présentation de la vie rurale en montagne et du Rêve blanc, dédié à l’épopée des sports d’hiver dans les Alpes, le Musée dauphinois ne présente pas d’exposition permanente, mais de nombreuses expositions temporaires d’une durée de six à douze mois environ, portant sur le patrimoine régional, le Dauphiné, les Alpes, mais aussi sur des cultures étrangères à la région.

Musée de société, le Musée dauphinois considère que le patrimoine ne vaut que parce qu’il permet d’ouvrir aux questions de notre temps, et d’éclairer les mouvements de la société contemporaine, et d’exprimer la richesse et la diversité des cultures, dans le temps comme dans l’espace.

Période d'ouverture : Du 01/01 au 31/12
Ouverture le lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 10h à 18h. Le samedi et dimanche de 10h à 19h.
Fermé le mardi.
Fermetures exceptionnelles les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Tarifs : Gratuit.
Accès : Transport en commun: navette place Victor Hugo/Le Rabot ligne 40.
A pied depuis la passerelle Saint-Laurent.

Animaux interditsFamilles avec enfants
Site web
Musée des Troupes de montagne
site

Le public est invité à la découverte de l’histoire des soldats de montagne depuis leur création jusqu’à nos jours. .
Reconstitutions de scènes fortes, comme celle d’une tranchée de la Grande Guerre, décors, lumières et sons, uniformes, objets… restituent l’expérience vécue par ceux qui furent surnommés « Les diables bleus » par leurs adversaires pendant la Première Guerre mondiale

Intégré au site historique de la Bastille, le musée des Troupes de montagne s’adresse à un large public. Dans un cadre privilégié, au cœur de la forteresse, le musée présente à ses visiteurs un espace unique en France qui associe l’homme et la montagne.

La visite du musée est le prolongement naturel de celle du site de la Bastille.
Surplombé 200 mètres plus haut par le mémorial dédié aux soldats de montagne, ce musée rappelle aussi que l’histoire de la Bastille et de Grenoble est étroitement imbriquée à celle des Troupes de montagne.

Parcours de la visite
À travers une muséographie innovante, le musée propose aux visiteurs un circuit attractif présentant l'histoire des Troupes de montagne de ses origines à nos jours. C’est une voix qui vous contera cette aventure humaine des Alpins grâce à un audio-guide multilingue.

Une scénographie spectaculaire et réaliste immerge totalement le visiteur dans l'épopée de ces soldats par la reconstitution, à échelle réelle, de scènes poignantes telles une tranchée de la Première Guerre mondiale ou une salle de la ligne Maginot.

Période d'ouverture : Du 01/07 au 31/08/2021 de 9h à 20h.
Fermé le lundi.

Du 01/09 au 30/06 de 11h à 18h.
Fermé le lundi.
Fermeture mensuelle au mois de janvier pendant les travaux du téléphérique.
Ouverture toute l’année pour les groupes sur réservation.

Tarifs : Adulte : de 1,50 à 3 €.


Tarif réduit : étudiants, + 65 ans, chômeurs, familles nombreuses, enseignants,... sur justificatif.
Gratuité pour les scolaires, les moins de 18 ans, les PMR. Visite des groupes sur réservation (2€ par personne à partir de 15 personnes).

Bons plans : Ce site fait partie de l'offre Grenoble Pass proposée par l'Office de Tourisme Grenoble-Alpes Métropole. 1.80€ au lieu de 3€. Pour l'achat d'un pass 1, 2 ou 3 jours entrez gratuitement dans plus de 20 sites et bénéficiez de réductions dans plus de 30 sites et boutiques. Toutes les infos sur www.grenoblepass.com
Accès : Accès :
- par le téléphérique,
- par les sentiers pédestres de la Bastille,
- en voiture avec stationnement possible sur le parking du glacis de la Bastille.

Accessible en fauteuil roulant en autonomieEn montagne
Site web Flyer musée
Musée archéologique Saint-Laurent, Grenoble
site

Rare en Europe, ce musée est aménagé dans l'ancienne église paroissiale Saint-Laurent classée parmi les premiers Monuments Historiques de France. Sa crypte mérovingienne est un témoin unique de l'art et de l'architecture des 1ers temps du Moyen Age.
Traversez l'Isère, près de vingt siècles d'histoire de Grenoble s'offrent à vous !

Site archéologique majeur, le MAG Saint-Laurent égrène près de deux mille ans d'histoire de la ville. Des premiers mausolées à l'église du XIXe siècle, le site a traversé le temps en conservant les traces additionnées de l'histoire, depuis les origines du christianisme.

En découvrant les bâtiments qui se sont succédé du IVe au XIXe siècle ainsi que les vestiges archéologiques mis au jour lors des fouilles réalisées entre 1978 et 2008, le visiteur est plongé dans une rétrospective unique de l'évolution des pratiques funéraires, des croyances et des mentalités.

La mémoire de l'église, du cloître et de ceux qui les ont traversés est désormais donnée en partage grâce à des moyens numériques spectaculaires qui renforcent le pouvoir d'évocation des vestiges archéologiques.

LA CRYPTE SAINT-OYAND
C'est l'un des rares et très précieux vestiges du haut Moyen Âge en France !
Son décor sculpté et son état de conservation exceptionnel ont fait la célébrité du site.
La crypte apparaît dans les textes du XIe siècle sous le vocable d'un saint régional, Eugendus ou Oyand, moine du Jura. La première étape de sa construction remonte au début du VIe siècle. Au VIIe siècle est installée une colonnade aux chapiteaux et tailloirs ornés de motifs chrétiens.

Période d'ouverture : Du 01/01 au 31/12 de 10h à 18h.
Fermé le mardi.
Fermetures exceptionnelles les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Tarifs : Gratuit.
Accès : Transports en commun : tramway ligne B, arrêt Notre Dame-Musée / Bus n°16, arrêt Saint-Laurent.

Animaux interditsFamilles avec enfants
Site web
Musée Stendhal
site

L’appartement du docteur Gagnon, grand-père maternel de Stendhal, est la véritable maison de famille où s'éveillèrent le cœur et l’esprit du futur écrivain. Cet espace muséal évoque l'enfance d'un des plus grands écrivains français du XIXème siècle.
Le Musée Stendhal est un musée en réseau qui fédère plusieurs lieux stendhaliens de la ville.

Inauguré le 14 septembre 2012, le Musée Stendhal est un projet qui va au delà de la simple restauration d'un patrimoine immobilier. Il a pour mission de sensibiliser le public à l’œuvre littéraire de Stendhal.

Ce musée de la Bibliothèque municipale de Grenoble mobilise en réseau :
> l'appartement Gagnon, espace muséographique et lieu de mémoire,
> l'appartement natal de Stendhal, lieu vivant dédié à la promotion de la littérature contemporaine,
> les collections de la Bibliothèque d'étude et du patrimoine,
> un itinéraire historique dans le centre ancien.

L'APPARTEMENT GAGNON
L'appartement du docteur Gagnon, grand-père de Stendhal, situé dans
le centre ancien, est la clé de voûte du Musée Stendhal. C'est la maison de famille où Stendhal a vécut son enfance.

L'APPARTEMENT NATAL
Dépeint avec précision par Stendhal lui-même dans son récit autobiographique intitulé Vie de Henry Brulard, cet appartement typique de l'habitat bourgeois du vieux Grenoble au XVIIIe siècle appartenait à la famille du père de Stendhal depuis plusieurs générations. Pour le petit Henri, ce lieu a été synonyme de bonheur jusqu'au décès de sa mère Henriette en 1790, alors qu'il n'a que 7 ans.
Il devient ensuite essentiellement un lieu d'étude où le jeune Henri subissait le joug de son précepteur, l'austère abbé Raillane. C'est dans le salon de compagnie qui donnait sur la rue des Vieux-Jésuites, rebaptisée rue Jean-Jacques Rousseau après La Révolution, que le jeune Stendhal écrivit une pièce de théâtre intitulée Selmours, son premier essai littéraire.

LA COLLECTION "MUSÉE STENDHAL" DE LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE
Constitué dès 1861, et régulièrement enrichi, le fonds Stendhal, considéré comme le plus important au monde, est constitué de trois parties :
> 1 millier d' ouvrages imprimés : toutes les éditions originales,
de nombreuses éditions en langues étrangères ainsi que
des études, thèses et bibliographies sur l'écrivain ;
> Plus de 1000 œuvres iconographiques ;
> 40 000 pages de manuscrits comprenant principalement les œuvres intimes et les textes non publiés de son vivant).

LES PARCOURS STENDHALIENS
Organisé par l'Office de Tourisme, l'itinéraire historique "Stendhal" propose aux visiteurs de découvrir des maisons ou lieux qui se rattachent intimement à la vie de Stendhal balisés par des plaques patrimoniales :
> L'Appartement natal de Stendhal,
> L'Appartement du Dr Gagnon,
> La Treille de Stendhal.

Période d'ouverture : Du 01/01 au 31/12
Ouverture le samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h.
Fermetures exceptionnelles les 1er janvier, Lundi de Pâques, Jeudi de l'Ascension, Lundi de Pentecôte, 1er mai, 8 mai, 14 juillet, 15 août, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre.
Ouverture les premiers dimanches du mois de 14h à 18h (entrée gratuite).

Tarifs : Plein tarif : 5 € (Gratuit le premier dimanche du mois)
Enfant : à partir de 0 € (Gratuit pour les moins de 26 ans)
Forfait groupe enfants : 20 € (Les établissements scolaires de l'Isère bénéficient de la gratuité. Le forfait payant ne s'applique qu'aux groupes scolaires des autres départements.).


Audio-guide gratuit.

Bons plans : Ce site fait partie de l'offre Grenoble Pass proposée par l'Office de Tourisme Grenoble-Alpes Métropole. Pour l'achat d'un pass 1, 2 ou 3 jours entrez gratuitement dans plus de 20 sites et bénéficiez de réductions dans plus de 30 sites et boutiques. Toutes les infos sur www.grenoblepass.com
Accès : Transports en commun : tramway lignes A et B, arrêt Hubert Dubedout, Maison du Tourisme

Site web Balade en ville Grenoble - Sur les Pas de Stendhal

OK
Annuler